fbpx

Chaque année, je suis invité à la soirée annuelle d’un tennis club privé connu de peu il me semble, quelque part en bord de mer. La soirée s’appelle depuis les années 60, m’a-t-on rapporté, “Cocktails et Caviar”. La proposition est pleine de bon sens et s’y refuser serait un manque d’élégance évident. C’est étrangement, dans une soirée à Londres, que j’ai pour la première fois été invité, pour un week end, dans une propriété en bord de mer, non loin du Tennis Club. Depuis, emporté par la beauté de la côte, j’y viens chaque année y passer une semaine et quelques week-ends ici et là. 

Avec le temps, je me suis lié, je dois le dire, d’amitiés sincères avec certaines et certains dans ce groupe tout particulier. Fait de vielles familles héritières anglaises, françaises, américaines, suédoises etc, il est évident qu’une partie des membres de ce Tennis Club n’a jamais tenu une raquette.

Plus qu’un événement mondain, cette semaine est pour moi la chance de passer un moment hors du temps, avec des gens que j’aime revoir et où j’écoute une mélancolie générale se fondre dans la fatigue d’une endogamie dont personne n’a finalement réussi à se libérer. Parfois, nous vivons la nuit là bas, et comme partout, certaines d’entre elles s’échouent sur le matin. Lorsque le feu de la cheminée s’est endormi, il reste le vent comme seule mélodie. Alors que l’aurore à remplacé les promesses par le manque de désir, il m’arrive de mettre au piano du grand salon qui donne sur la mer.

                                                                                                           Alice Orpheus

 

 

Projet live où la chanson française vient se mêler à une certaine idée du jazz, Elle Lui Eux  (Cocktails et caviar au Tennis club) est avant tout le récit d’une soirée. Fait d’interludes, de ballades, et de moments d’interactions avec le public, Alice dresse un tableau mélancolique et ironique d’un monde aristocratique qui s’ennuie de lui même. Elle lui Eux dessine les portraits de personnages qui touchent notre songwriter, mais pas seulement : c’est aussi l’histoire d’un parcours à travers le monde qui se raconte dans cette soirée. Des églises noires américaines aux déjeuners dominicaux français, des terrains de golfs écossais aux plages de l’océan pacifique, Alice nous invite un moment à partager son monde. 

Enregistré en piano-voix, basse, marimba et vibraphone, c’est en trio piano-voix basse batterie que l’on retrouve Alice Orpheus pour Elle lui eux. 

7 + 12 =

Subscribe To Our Newsletter

Join our mailing list to receive the latest news and updates from our team.

Exclusive Tracks + Newsletters

You have Successfully Subscribed!